Menu

Domotique: Jeedom – Prise en main

9 juin 2018 - Domotique
Domotique: Jeedom – Prise en main

 


I.   Présentation

 

Double présentation aujourd’hui, la domotique qu’est-ce que s’est ? Je pense que la définition donnée par wikipédia est claire et précise alors voila :

La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison et de l’entreprise (chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

 

Et Jeedom alors c’est quoi ? Et bien Jeedom, c’est une box permettant de mettre en place la domotique chez soi. Elle est opensource, multi-protocoles, autonome et personnalisable.

Il existe différentes box domotique, j’avais précédemment une Zipabox mais je ne vais pas expliquer pourquoi j’ai choisis de changer pour la Jeedom au lieu d’une autre, des sites le font mieux que moi comme domotique-store ou domadoo.

Enfin, je ferai plusieurs tutos sur la Jeedom par la suite, et ils seront basés sur la Jeedom Smart avec le module RFXCOM, permettant d’avoir le Z-wave+ (intégré) + RF433.

 


II.   Préparations

 

La Jeedom Smart est une carte Odroid c2 similaire à un Raspberry pi. La première chose à faire pour moi, c’est de mettre la Jeedom en ip fixe. Seulement dans le mail de la commande de la part de l’équipe Jeedom qui nous fournit toutes les informations relatives à notre numéro de service Pack, aux mots de passe par défauts, on peut lire que « tout accès SSH peut faire perdre l’accès au support ». Vous l’avouerez, ça serait bien dommage.
Alors nous allons quand même nous connecter au SSH avec les informations fournies mais nous allons seulement récupérer l’adresse MAC afin de la déclarer dans notre DHCP de notre box internet.

Pour la partie Jeedom, c’est du linux donc il suffit de connecter un écran via l’hdmi et un clavier et de faire un ip addr et sous eth0 vous trouverez link/ether avec l’address MAC du style 00:00:00:00:00:00

Pour la partie box internet, une fois connecté sur son interface, trouvez DHCP et ip fixe ou ip statique. Il ne vous restera plus qu’à rentre une IP non utilisé sur votre réseau et l’adresse MAC de la Jeedom.

 


III.   Lancement

 

Maintenant que nous avons notre ip pour la Jeedom, on va lancer un navigateur web et aller sur cette adresse. Vous devriez avoir l’écran de connexion.
Entrer l’identifiant et mot de passe par défaut: admin // admin

 

Ecran de connexion 

 

Une fois connecté, vous tombez sur le dashboard indiquant qu’il n’y aucun objet de créé (on y reviendra plus tard dans un autre tuto)

Le dashboard

 

Nous allons commencer par mettre à jour la Jeedom:

Centre de mise à jour Vérification des mises à jour Mettre à jour Log sur la droite

 

Passons à la sécurité, nous allons changer le mot de passe admin et le définir comme accéssible seulement depuis le réseau local:

Profil admin  Changement du mot de passe  Utilisateur seulement pour réseau local

 

Ensuite nous allons ajouter un utilisateurs avec droit admin et double authentification:

Utilisateurs Ajout utilisateur Ajout de la double authentification Entrez le code fourni par google authenticator Droit admin et vérification double authentification Connexion avec le nouvel utilisateur

 

Maintenant il faut créer un compte sur Jeedom Market:

Création du compte Jeedom Market Profil Entrez le numéro du service pack reçu par mail 

 

Retour sur notre Jeedom pour paramétrer le market:

Utilisateur et mot de passe de votre compte Jeedom Market créé précédemment  

 

Dernière opération, la sauvegarde :

Sauvegardes Entrez un nom pour la sauvegarde le nombre voulu (historique) et la taille max pris par les sauvegardes

La restauration en cas de problème:

Sélectionnez une de vos sauvegardes pour la restauration ou bien la suppression de celle-ci ou pour la télécharger

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.