I.   Monter un volume

Nous allons prendre le cas d’un volume raid déjà créé mais cela fonctionne avec une partition .
voila notre volume:

root@pve:~# fdisk -l | grep /dev/md
Disk /dev/md127: 5.5 TiB, 6000793878528 bytes, 11720300544 sectors

Nous allons commencer par créer un dossier pour notre volume sera monté:

root@pve:~# mkdir /mnt/vm-disk/

 

et enfin nous allons monter notre volume dans notre dossier vm-disk:

root@pve:~# mount /dev/md127 /mnt/vm-disk/

Enfin on vérifie:

root@pve:~# mount | grep md127
/dev/md127 on /mnt/vm-disk type ext4 (rw,relatime,stripe=384,data=ordered)

 


II.   Au démarrage

Pour qu’au démarrage de votre PC votre montage se fasse automatiquement nous devons éditer un fichier:

root@pve:~# nano /etc/fstab

 

et ajouter à la fin:

 /dev/md127 /mnt/vm-disk ext4 defaults 0 1

 

Explications, voici comment fonctionne les lignes du fstab:

<file system> <mount point> <type> <options> <dump> <pass>

 


III.   Aller plus loin

Le montage fait précédemment, pose un problème. Le chemin d’accès à notre volume ou partition, peut changé (ex: chnagement de port sata ). Pour contrer cela il y a deux methodes:

Ajouter un label ou utiliser le UUID.

 

Pour ajouter un label à notre volume :

root@pve:~# e2label /dev/md127 RAID0

 

et la ligne dans /etc/fstab devient:

LABEL=RAID0 /mnt/vm-disk ext4 defaults 0 1

 

 

Pour avoir les UUIDs:

root@pve:~# blkid
/dev/sda2: UUID=”57E5-1337″ TYPE=”vfat” PARTUUID=”da8f5446-7b04-448a-9046-bc5bbf3c879a”
/dev/sda3: UUID=”PvmFaW-82f9-fsfA-vmTa-0ziU-a84K-ITPhjf” TYPE=”LVM2_member” PARTUUID=”953c0132-54a8-4015-891d-7d57116d6e5f”
/dev/sdb: UUID=”e65d5a50-34c7-4bf7-6144-cc152688382d” UUID_SUB=”f3bb0690-50ab-6b8b-0605-303d25798b2f” LABEL=”pve:0″ TYPE=”linux_raid_member”
/dev/sdc: UUID=”e65d5a50-34c7-4bf7-6144-cc152688382d” UUID_SUB=”08ee3484-ddb9-46b0-ab9d-1436ec4fd08f” LABEL=”pve:0″ TYPE=”linux_raid_member”
/dev/md127: LABEL=”RAID0″ UUID=”251bff6f-a1fc-4a6d-96c3-45aecd62a7a3″ TYPE=”ext4″
/dev/sdd: UUID=”e65d5a50-34c7-4bf7-6144-cc152688382d” UUID_SUB=”b9df92cb-b975-5336-df33-9eb54927f6d9″ LABEL=”pve:0″ TYPE=”linux_raid_member”
/dev/mapper/pve-swap: UUID=”3da8c6f1-b6a9-47c0-af1d-8f7761953f13″ TYPE=”swap”
/dev/mapper/pve-root: UUID=”1673ba2e-a1c1-4b9f-b0da-b09b5270be15″ TYPE=”ext4″
/dev/sda1: PARTUUID=”0736c2f1-455a-43e9-93f7-447095dc4e1e”

 

et la ligne dans /etc/fstab devient:

UUID=251bff6f-a1fc-4a6d-96c3-45aecd62a7a3 /mnt/vm-disk ext4 defaults 0 1

 

L’utilisation de la méthode par UUID est la plus recommandée puis celle du LABEL et enfin le chemin du volume ou partition.