I.   Pourquoi un NAS ?

 

Un serveur de stockage en réseau, également appelé stockage en réseau NAS, boîtier de stockage en réseau ou plus simplement NAS (de l’anglais Network Attached Storage), est un serveur de fichiers autonome, relié à un réseau dont la principale fonction est le stockage de données en un volume centralisé pour des clients réseau hétérogènes. — Wikipédia

En gros c’est un espace de stockage composé de plusieurs disques durs, accessible depuis un réseau.

 


II.   Les differentes solutions

 

Voici des autres solutions OpenSource basé toutes deux sur FreeBSD.

  • FreeNas: Solution avec de très nombreuses options et paramètres, plus orienté entreprise que maison (pour moi).
  • Nas4free: Solution ayant aussi de multiples options mais une interface assez vieillot

 

 


III.   Installation d’Openmediavault

 

Avant de commencer, pour installer Openmediavault il vous faudra un disque dédié à cette installation puis des disques supplémentaires où seront stockés les données.

           

 


IV.   Configuration d’Openmediavault

 

Une fois l’installation terminée, on ouvre notre navigateur préféré et on tape l’adresse qui à été définie précédemment. Ici : http://192.168.116.129

     

 

Nous pouvons ajouter des plugins mais on peut télécharger omv-extra ici ce qui nous permet d’étoffer la liste des plugins

   

 

Nous allons maintenant configurer les disques durs pour les monter en raid. Le raid c’est quoi?

Le mot RAID désigne les techniques permettant de répartir des données sur plusieurs disques durs afin d’améliorer soit les performances, soit la sécurité ou la tolérance aux pannes de l’ensemble du ou des systèmes. — Wikipédia

      

 

Une fois le raid fait, il faut que l’on initialise un système de fichier dessus pour qu’il soit lisible par nos pc, mac,  linux,  android…

   

 

Maintenant nous allons partager notre volume pour que l’on puisse y accéder sur le réseau.

   

 

 


V.   Test

 

Passons aux test de vitesse d’écriture parce que c’est ce qui nous intéresse un peu quand même 🙂

Pour le test je copie un fichier d’ 1 Go vers le nas avec différent type de raid. A l’assaut des résultats !

A prend en compte que mes tests on étaient effectués sur une machine virtuelle.

   

 

 


VI.   Aller plus loin

 

Vous pouvez configurer votre nas à votre guise, il est très complet et contient plein de paramètres. De plus les plugins ajoutent des fonctions supplémentaires, on peut siter en autres les suivants:

  • openmediavault-clamav:

Anti-virus libre pour éviter de contaminer les postes qui se connectent au nas.

  • openmediavault-minidlna:

Active le protocole DLNA permettant grâce à votre réseau de lire vos films directement sur vos téléphone/tablette lecteur dvd/TV.

  • openmediavault-transmissionbt:

Un client torrent pour télécharger directement sur le nas.

 


VII.   Récapitulatif

 

 

Raid 0 Raid 1 Raid 10 Raid 5
Nom Agrégé par bandes / Stripping Miroir / Mirroring Raid 1+0 Agrégé par bandes à parité répartie / Striping with distributed parity
Vitesse (écriture) 99.14 Mo/s 24.75 Mo/s 55.83 Mo/s 51.53 Mo/s
Capacité (1) 32 GO 8 Go 15.99 Go 23.99 Go
Disque mini (1) 2 2 4 3
Tolérance de panne (1) 0 3 2 1

 

(1) Valable dans mon cas (4 disques de 8 Go)
* Tests effectués sur un machine virtuelle, les résultats peuvent varier en physique (dépend de la configuration de votre NAS)

Si vous voulez calculer la capacité et la tolérance de panne en fonction de vos disques durs visitez ce site