Menu

Monter son NAS en 5 minutes

1 novembre 2016 - Linux, Stockage
Monter son NAS en 5 minutes

 


I.   Pourquoi un NAS ?

 

Un serveur de stockage en réseau, également appelé stockage en réseau NAS, boîtier de stockage en réseau ou plus simplement NAS (de l’anglais Network Attached Storage), est un serveur de fichiers autonome, relié à un réseau dont la principale fonction est le stockage de données en un volume centralisé pour des clients réseau hétérogènes. — Wikipédia

En gros c’est un espace de stockage composé de plusieurs disques durs, accessible depuis un réseau.

 


II.   Les differentes solutions

 

Voici des autres solutions OpenSource basé toutes deux sur FreeBSD.

FreeNAS NAS4Free

 


III.   Installation d’Openmediavault

 

Avant de commencer, pour installer Openmediavault il vous faudra un disque dédié à cette installation puis des disques supplémentaires où seront stockés les données.

Ecran au boot, sélectionnez 'Install' Choix de la langue Situation géographique pour le fuseau horaire Disposition du lcavier Nom de votre machine Si vous avez un domaine sinon laissez 'local' Choix du mot de passe root Confirmation du mot de passe Choix de la localisation du miroir debian Choix du miroir  Configuration du mandataire (ou proxy) Installation réussie, retirez clé usb ou cd et redémarrez

 


IV.   Configuration d’Openmediavault

 

Une fois l’installation terminée, on ouvre notre navigateur préféré et on tape l’adresse qui à été définie précédemment. Ici : http://192.168.116.129

Interface web On change la langue en 'Français' puis on se connecte login: admin mot de passe: openmediavault Page d'accueil On commence par changer le mot de passe admin Gestionnaire de mise à jour - on met à jour openmediavault Processus de mise à jour

 

Nous pouvons ajouter des plugins mais on peut télécharger omv-extra ici ce qui nous permet d’étoffer la liste des plugins

Plugins - Télécharger  Sélectionnez le fichier télécharger grâce au lien précédent  Nous avons omv-extra dans la liste des plugins disponible. Il suffit de le sélectionner et cliquer sur 'Installer' Un nouveau menu apparaît: OMV-Extra sur la gauche

 

Nous allons maintenant configurer les disques durs pour les monter en raid. Le raid c’est quoi?

Le mot RAID désigne les techniques permettant de répartir des données sur plusieurs disques durs afin d’améliorer soit les performances, soit la sécurité ou la tolérance aux pannes de l’ensemble du ou des systèmes. — Wikipédia

Sur la gauche sélectionner 'Disque physiques'' nous pouvons voir tous les disque détectés  Pour le raid allons sur 'Gestion du RAID' Cliquez sur 'Créer' puis donnez un nom à votre raid, sélectionnez le type de raid Pour un raid 5 il nous faut au minimum 3 disques d'où le message d'avertissement La création du raid est commencée, cela peut prendre du temps tout dépend de la taille des disques et de leur performance en écriture Le raid est terminé nous avons ça taille totale et les disques qui le compose Vous pouvez cliqué sur 'Appliquer' en haut a droite

 

Une fois le raid fait, il faut que l’on initialise un système de fichier dessus pour qu’il soit lisible par nos pc, mac,  linux,  android…

Aller sur la gauche 'Système de fichiers' Puis cliquez sur 'Créer' Sélectionnez votre raid, donnez un nom et sélectionnez EXT4 Sélectionnez votre système de fichiers et cliquez sur 'Monter' pour le rendre accéssible Nous avons maintenant la capacité total de notre système de fichier. Cliquez sur 'Appliquer'

 

Maintenant nous allons partager notre volume pour que l’on puisse y accéder sur le réseau.

Rendons nous sur Services - SMB/CIFS. On l'active si ce n'est pas fait et cochez les cases comme sur l'image Puis dans le sous onglet 'Partages' cliquez sur 'Ajouter' et choisissez les options suivantes Voila notre partage est actif Et voici notre partage visible depuis Windows

 

 


V.   Test

 

Passons aux test de vitesse d’écriture parce que c’est ce qui nous intéresse un peu quand même 🙂

Pour le test je copie un fichier d’ 1 Go vers le nas avec différent type de raid. A l’assaut des résultats !

A prend en compte que mes tests on étaient effectués sur une machine virtuelle.

Copie de 1Go en RAID 5 Copie de 1Go en RAID1 Copie de 1Go en RAID10 Copie de 1Go en RAID0

 

 


VI.   Aller plus loin

 

Vous pouvez configurer votre nas à votre guise, il est très complet et contient plein de paramètres. De plus les plugins ajoutent des fonctions supplémentaires, on peut siter en autres les suivants:

Anti-virus libre pour éviter de contaminer les postes qui se connectent au nas.

Active le protocole DLNA permettant grâce à votre réseau de lire vos films directement sur vos téléphone/tablette lecteur dvd/TV.

Un client torrent pour télécharger directement sur le nas.

 


VII.   Récapitulatif

 

 

Raid 0 Raid 1 Raid 10 Raid 5
Nom Agrégé par bandes / Stripping Miroir / Mirroring Raid 1+0 Agrégé par bandes à parité répartie / Striping with distributed parity
Vitesse (écriture) 99.14 Mo/s 24.75 Mo/s 55.83 Mo/s 51.53 Mo/s
Capacité (1) 32 GO 8 Go 15.99 Go 23.99 Go
Disque mini (1) 2 2 4 3
Tolérance de panne (1) 0 3 2 1

 

(1) Valable dans mon cas (4 disques de 8 Go)
* Tests effectués sur un machine virtuelle, les résultats peuvent varier en physique (dépend de la configuration de votre NAS)

Si vous voulez calculer la capacité et la tolérance de panne en fonction de vos disques durs visitez ce site


Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *